La taille, c’est fini !

Ouf ! c’est tout de même un sacré boulot, même si c’est un travail agréable, comme tout ce qui concerne l’olivier.

 

Maintenant, aux moutons de faire le boulot.

Olives en fête dimanche 14 avril à Uzes

Stands artisanaux, démonstration de taille, dégustations autour du thème de l’olive, animation musicale, stands jeux pour les enfants, etc.
Cette année, l’asperge est invitée pour accompagner l’olive et l’huile d’olive.

J’animerai deux ateliers d’initiation à la dégustation : 11h et 15h45.
A dimanche !

 

Dégustation AVPA

Quatre heures non stop de dégustation. 43 huiles dégustées !
Toutes de très bonne qualité pour faire émerger les médailles d’or et les médailles d’argent.

Remise des prix à Paris le 25 avril.

         

Déjeuner Dégustation autour de l’huile d’olive du 16 mars

 

Au fond, l’espace pour s’initier à la dégustation.

Chacun ouvre ses papilles en grand !

 

          

 

 

 

Après le travail de concentration pour détecter les arômes, apprécier l’ardence et l’amertume, on passe à l’application en dégustant les petits mets concoctés et mis en scène par Cyrill.

  

17ème Concours International AVPA

Lundi 25 mars, je me rendrai à Aix pour le jury final du 17ème Concours International « Les Huiles du Monde » organisé par l’AVPA (Agence pour la Valorisation des Produits Agricoles) et présidé par Christian Pinatel.
Sur plusieurs centaines d’huiles d’olive présentées, nous allons déguster les 45 meilleures pour décerner les médailles Gourmet d’or, d’argent et de bronze.
La remise des prix aura lieu à Paris le 25 Avril 2019.

Concours Général Agricole 2019

Le 24 février j’étais, comme tous les ans, jurée pour les dégustations d’huile d’olive.
Cette année, neuf huiles d’olive en catégorie « fruité vert » était sur notre table de 5 jurés.

 

Parmi eux, un membre de la Confrérie de l’Olivier du Gard et une étudiante au DUOL 2018.

Les huiles sont versées dans les verres bleu de dégustation, puis dégustées de manière individuelle par chaque jurés.

J’étais modérateur de table, donc à moi le travail d’animer la concertation entre les différents membres du jury pour faire émerger un consensus sur l’appréciation des produits.

Les huiles étaient toutes d’un bon niveau. Une seule ne correspondait vraiment pas à un fruité vert.
Le consensus s’est fait sans problème et nous avons décerné une médaille d’or et deux médailles d’argent.

Tous les résultats sont consultables ici.

Début de taille

Cette année, c’est en débardeur ou T-shirt que nous commençons la taille !


Avant                                  Après


Avant                                  Après

Déjeuner autour de l’huile d’olive Samedi 16 février

Des retours enthousiastes suite au déjeuner dégustation autour de l’huile d’olive du 16 février à Nîmes.

Des gastronomes nîmois, des toulousains et des habitants d’Eure et Loire, le public était divers et très attentif.
Après l’initiation à la dégustation pendant laquelle nous avons pu apprécier 6 huiles choisies pour leur intérêt pédagogique, dont 2 huiles tunisiennes, nous nous sommes mis à table pour un repas gourmand.

Cocktail de jus d’agrume, huile Aglandau et rhum blanc passé au shaker.

 

 

Le menu était composé de dix bouchées, depuis l’entrée jusqu’au dessert.
Brandade de morue nîmoise à l’AOP huile d’olive de Nîmes, soupe de févettes à la sauge, queue de lotte Négrette, pommes de terre tapenade et courge à l’aigre douce, salade sauvage au fruité vert très doux, papillote de volaille au citron confit, velouté Girly, fromage

de brebis au fruité vert intense, poires rôties à la cannelle et au fruité mûr, moelleux chocolat amandes.

« Pour moi, l’huile n’était même pas un mystère. C’était un simple liant de sauce ou un moyen de faire cuire ou frire les aliments. Grâce à la dégustation et au repas proposés par Lotus Hannoun, j’ai découvert l’histoire, la fabrication, la richesse et la diversité de ce produit. La dégustation a ouvert mon palais aux arômes si variés des huiles d’olive. Le repas composé d’une suite variée et soignée de plats réalisés à partir de produit locaux m’a montré que l’huile d’olive peut relever ou affiner le goût des aliments.
Brigitte. »